Articles par balises :RHDP

PRESENTATION DU LIVRE DU PROFESSEUR DIBI KOUADIO AUGUSTIN par le Sénateur Coffi Michel Benoît.  0

Coffi  Michel Benoît.

Sénateur RHDP.

Membre du Conseil Politique du RHDP.

 

Le RHDP, l’acronyme qui fait couler tant d’encre et de salive et suscite autant de passion au sein de la famille des Houphouétistes depuis cette Assemblée générale constitutive du 18 juillet 2018, n’a pas encore fini de nous révéler toute l’étendue de son champ sémantique.

En vue de renforcer la lisibilité des adeptes de ce mouvement mué en parti politique, le Professeur DIBI Kouadio Augustin, en cette année 2019,  gratifie les militants de ce parti et les lecteurs ivoiriens d’un appel à travers lequel la rigueur scientifique du philosophe-enseignant le dispute à la saveur littéraire de l’écrivain soucieux de joindre l’utile à l’agréable, dans un ouvrage que je voudrais ranger dans la catégorie des réflexions philosophiques.

Lire plus …

Ce qu’est le modèle politique ivoirien : une exigence de mémoire.  0

Instituée par Félix Houphouët-Boigny sous le régime de parti unique, l’originalité du modèle politique ivoirien consista à sceller l’alliance pérenne de l’identité ethnique et de la rationalité économique, et à définir l’État comme acteur de développement. Le PDCI-RDA fut l’instrument opérationnel de cette alchimie émancipatrice. (Cf « Ce qu’est l’houphouëtisme de Félix Houphouët-Boigny », cedea janvier 2019 ; « le chiffre secret de la méthodologie politique de Félix Houphouët-Boigny », cedea, Septembre 2018).

Lire plus …

A quelques mois de la Présidentielle 2020, le RHDP vent debout !  1

Ambroise Tiétié

Journaliste Professionnel

au Rassemblement  (Quotidien ivoirien)  

Dire que le RHDP se prépare à la Présidentielle 2020 serait un doux euphémisme. La vérité, c’est que la coalition au pouvoir est focalisée sur cette échéance capitale (ô combien) qui mobilise désormais toute son énergie et pour laquelle elle a mis ses cadres et militants en ordre de bataille.

Lire plus …

L’EXEMPLE CHIRAC, LE GAULLISME, L’HOUPHOUËTISME et L’ERRANCE D’HENRI KONAN BÉDIÉ, l’anti-Chirac.  0

Jacques Chirac, le Gaullisme et l'Houphouëtisme: une droite centriste libérale-sociale et humaniste de conviction.

On retiendra de Jacques Chirac l'exemple d'un engagement libéral-social de principe, d'une politique de droite centriste et humaniste de conviction, fidèle à la vision du Gaullisme et à l'esprit du Général Charles De GAULLE.

Lire plus …

Retrait du RHDP, alliance avec le FPI, etc. : Pourquoi Bédié n’est plus crédible.  0

 

Ambroise Tiétié

Journaliste Professionnel

Au quotidien Ivoirien « Le Rassemblement ».

Henri Konan Bédié, ce nom ne laisse personne indifférent, tant en Côte d’Ivoire qu’en Afrique. Il compte certainement parmi les personnalités qui auront le plus marqué le défunt siècle. Président de la République, président de l’Assemblée nationale, ministre, ambassadeur, député, et, last but not least, président de parti politique : l’homme a été tout cela. Il aura donc occupé tous les ‘’paliers’’ de l’organigramme politique. Mais, inoxydable et, surtout, insatiable, il en veut encore et encore. Pour preuve, il est en course pour un ultime mandat à la tête de l’État. Comme s’il ne concevait sa vie que dans l’arène politique. Cependant, les actes qu’il pose ces derniers temps jurent avec une certaine éthique et peuvent laisser perplexe. De quoi se demander s’il mérite encore d’être suivi.

Lire plus …

Alliance PDCI-FPI : Le ‘’serpent’’ et le ‘’bâton’’ peuvent-ils cohabiter ?  1

Ambroise Tiétié

Journaliste professionnel

Au quotidien ivoirien Le Rassemblement.

Alliance PDCI-FPI : Le ‘’serpent’’ et le ‘’bâton’’ peuvent-ils cohabiter ?

Lorsque le PDCI-RDA a perdu le pouvoir le 24 décembre 1999, suite à un pronunciamiento, Laurent Gbagbo n’avait pas caché sa joie, estimant ‘’qu’il y a des coups d’Etat qui sont salutaires’’. Quelques jours plus tard, il mobilisait ses troupes en leur rappelant que ‘’le serpent n’est pas mort’’ et qu’il fallait donc ‘’garder le bâton’’. Le ‘’serpent’’, c’était le PDCI-RDA.

Lire plus …

Ces reniements et ces alliances qui injurient l’esprit et le combat politique de Félix Houphouët-Boigny  0

Dans les titres des Unes des journaux partisans du nouvel axe informe Bédié-Gbagbo, l''illustration médiatique de la résilience des errances de la tache pourrie du PDCI version Henri Konan Bédié: la perte du sens et l'absolutisation du pouvoir qui au sein du PDCI-RDA causèrent la division interne du parti dans les années 1990.

Lire plus …

L’Appel de Daoukro : Une véritable escroquerie morale !  0

Ambroise Tiétié

Journaliste Professionnel

Au quotidien ivoirien Le Rassemblement.

On le subodorait, peu prou. Mais l’interview qu’il vient d’accorder  à un tabloid français, le quotidien Le Monde, pour ne pas le nommer, des mois après celle accordée, le 14 décembre 2018, au confrère France 24 à Daoukro, achève de convaincre de ce que certains n’osaient pas croire : la candidature du président du PDCI-RDA Henri Konan Bédié, 85 ans bien comptés, à la présidentielle 2020. Dès lors, l’on comprend désormais tout au fameux appel qu’il lança depuis ses terres, à Daoukro,  et qui fit tant jaser. Surtout au sein de son parti où de nombreux cadres dont Kouadio Konan Bertin ‘’KKB’’, Charles Konan Banny, pour ne citer que les plus médiatisés, organisèrent  la résistance contre l’Appel de Daoukro’’ jugé ‘’inopportun’’. A raison !

Lire plus …

LE RHDP n’est pas un RDR bis. (1ère partie)  0

Le RHDP n'est pas une nouvelle dénomination du RDR. Le RHDP n’est pas un « RDR bis », comme le font croire les adversaires politiques de la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire dans un réductionnisme étrange qui trahit à la fois un prisme identitaire et un dépit né d’une incapacité à construire une plate forme transpartisane démocratique de construction nationale.

Lire plus …

Réflexion sur le devoir de penser par soi-même et d’écouter le bon sens commun dans l’actualité politique ivoirienne.  1

Pr Kouadio Augustin Dibi

Professeur Titulaire de Philosophie

A l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan.

"Mon cher Dieth , Comme par ces lignes, tu nous fais retrouver le profond Kant auquel tu as consacré ta Thèse de Doctorat, soutenue à Poitiers, sous la direction de Mr le Professeur Miklös Veto ! Kant ne cesse de nous inviter à "écouter notre propre raison et le bon sens" .à éviter d'avoir pour compagnon fidèle l'univers des pensées boiteuses ,contingentes et inconsistantes , se détruisant elles-mêmes par leur propre contradiction ! Il nous parle de la lumière intérieure du bon sens .C'est qu'il lui semble que le bon sens est " l'entendement sain "(der gesunde Menschenverstand) , ce sens que fait acquérir la vie en communauté et qui est la condition de possibilité même de l'être ensemble . C' est l'instinct de la raison en l'homme,le conduisant à choisir ce qui est convenable,avec la signification de ce qui met ensemble,ce qui me permet ,en me retrouvant,de retrouver aussi les autres.

Lire plus …

Présumée fin de mandat tumultueux, regrets, dictature, etc. : l’inconséquence des pro-Soro mise à nu.  0

Depuis que l’ex-PAN Guillaume Soro a quitté le perchoir, ses proches et soutiens ne se privent pas de petites phrases acidulées pour dire tout le bien qu’ils pensent du régime en place. Certains ne se gênent pas pour soutenir que Ouattara a échoué, quand d’autres affirment qu’on est ‘’en dictature’’ et d’autres encore qu’ils ‘’regrettent d’avoir porté Ouattara au pouvoir’’.

Lire plus …

Retrait du RHDP, alliance avec le FPI, retour de l’ivoirité, etc. : Les mauvais calculs du PDCI-RDA  0

En retirant le PDCI-RDA du RHDP, le 08 août 2018, au sortir d’une audience que lui a accordée son cadet, le président Alassane Ouattara, le leader du vieux parti  Henri Konan Bédié ne se doutait certainement pas qu’il empruntait un chemin qui lui imposerait des sacrifices et qu’il devrait parfois surjouer son rôle de néo-opposant pour attirer le ‘’chaland’’ et faire nombre. Au risque d’être vite débordé par la coalition au pouvoir qui n’a finalement pas besoin de ‘’forcer son talent’’ pour convaincre les Ivoiriens de la pertinence de la vision du chef de l’Etat qui rêve d’une Côte d’Ivoire stable et rassemblée.

Lire plus …

La courtoisie d’Alassane Ouattara envers Simone Gbagbo (2ième partie) : une leçon de civisme démocratique contre l’extrémisme politique en Côte d’Ivoire.  0

La courtoisie politique du Président de la République Alassane Ouattara envers l'ex-première dame Simone Gbagbo figure de proue du FPI de Laurent Gbagbo qui a toujours considéré le nouveau chef d'Etat comme un ennemi, délivre cette leçon d'exemplarité à la classe politique et au peuple Ivoiriens: c'est ainsi que doivent être traités les adversaires politiques qui ne sont pas des ennemis mais des partenaires dans l'œuvre de construction d'une Nation commune.

C'est une idée de l'affrontement politique en démocratie qui est ainsi donnée à voir au moyen  d’un exemple concret. C’est un schème pratique. L’adversaire politique, en démocratie, n’est pas un ennemi. C’est un partenaire.

Lire plus …

Les chefs du PDCI, du FPI et du RACI sont-ils capables d’incarner une alternative politique dans la démocratie ivoirienne ?  0

Dans une démocratie pluraliste, l’opposition doit être constructive. Elle est l’arc-boutant du gouvernement dans l’architectonique du régime de la souveraineté du peuple. Au programme du gouvernement, elle doit opposer un programme inclusif alternatif et concurrentiel d’intégration nationale.

La problématique de l’affrontement politique, dans toutes les démocraties pluralistes du monde, est de résoudre par des offres partisanes idoines les questions d’unité nationale, d’articulation entre la liberté et l'égalité, de production et de redistribution de la richesse nationale, de justice et de solidarité sociales

Lire plus …

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire : se garder de la confusion des repères.  0

Les municipales d’octobre 2018 furent en Côte d’Ivoire, un test grandeur nature préfigurant la présidentielle 2020. Les populations approuvèrent massivement la politique d’intégration nationale choisie et mise en œuvre par le gouvernement RHDP. Elles désapprouvèrent, par contre, le discours d’exclusion, les politiques de fragmentation et de division sociale portées par les tenants du nationalisme identitaire et du populisme. Il ne faut pas être amnésique. Le résultat des municipales d’Octobre 2018  devrait réguler les choix tactiques et stratégiques du RHDP.

Lire plus …