Éditorial. DÉMOCRATIE et RÉVOLUTION : deux formules antinomiques.  0

Il y a d'un côté la démocratie et les mouvements sociaux de revendication des droits fondamentaux.

Il y a de l'autre la dictature, la révolution et les mouvements de libération.

Ces deux formules sont antinomiques.

La démocratie et les mouvements de revendication des droits de l'homme signent la défaite de la dictature, de la révolution et des mouvements de libération.

Inversement la dictature, la révolution et les mouvements de libération signent l'arrêt de mort de la démocratie et des mouvements de revendication des droits fondamentaux.

Le RHDP est porteur de démocratie. Son discours politique et ses éléments de langage l'attestent: il est centré sur les thématiques du développement endogène, sur l'investissement et la redistribution des produits de la croissance, sur la représentation des intérêts du plus grand nombre et la satisfaction des besoins des populations.

Le groupe FPI- PDCI -Bédié, RACI-GPS est porteur de dictature. Son discours politique et ses éléments de langage l'attestent. Il est centré sur les thématiques du mouvement de libération, sur les éléments de langage de la résistance, du messianisme, de l'insurrection, de la guerre, de la lutte contre une soi-disant invasion étrangère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.