L’intégration nationale et le développement économique : le programme du RHDP en Côte d’Ivoire.  0

La conquête du pouvoir d’État n’est pas la fin en soi de la lutte politique et les partis politiques n’ont pas été créés pour permettre aux acteurs politiques de prendre le pouvoir. C’est, au contraire, l’intégration nationale de la diversité des populations du territoire de l’Etat et le service de leurs intérêts sociaux qui est la fin ultime de la lutte politique. La légitimité des partis politiques, des prétendants à l’exercice de mandats électifs et à la conquête du pouvoir d’État s’évalue relativement à ce projet politique ultime d’intégration nationale. Leur légitimité est déterminée par la crédibilité rationnelle des programmes et des projets de société qui permettent d’y parvenir.

Il importe donc de recentrer l’attention sur les programmes et les projets sociétaux des partis et des candidats qui sollicitent le suffrage du peuple pour exercer des fonctions électives.

La gouvernance de la coalition RHDP au pouvoir satisfait-elle à ce réquisit d’intégration nationale des populations du territoire?

Par son discours et par la nature de sa gouvernance, le RHDP, coalition au pouvoir,  semble animé par un objectif d’intégration du territoire.  Telle est son idée directrice comme l’attestent son programme politique et sa politique économique. L’intégration nationale est l’objectif de son programme politique. Le développement endogène est l’objectif de sa politique économique. Sa stratégie est de réaliser cette intégration nationale par le développement économique.

 L’abondance des investissements économiques productifs, les grands travaux d’infrastructures et d’équipements publics, sont destinés à réaliser de manière tangible l’intégration de la diversité des populations du territoire ivoirien et à renforcer la nation. Associés aux devoirs régaliens de l’État et aux investissements sociaux, l’initiative privée, le développement de l’entreprise, l’activité commerciale, et l’interaction sociale que favorisent ces équipements publics, tracent le chemin vers l’émancipation des populations et la transformation progressiste de la société ivoirienne. Le RHDP parie sur l’utilisation de ces différents facteurs économiques pour élever le revenu national, pour hausser le niveau de vie général de la population et favoriser le bien-être général en Cote d’Ivoire.

Soucieux de construire l’intégration nationale des populations ivoiriennes, le RHDP est, à la différence des forces politiques qui tiennent le discours de l’ethnicité, une force de développement et de transformation progressiste de la société ivoirienne.

La nation est le cadre nécessaire du développement. Il n’y a pas de développement sans construction nationale. « Toutes les conceptions du développement, souligne Alain Touraine, ont été étroitement associées à l’idée nationale ». Le développement provient de « l’interaction de la croissance économique et d’une participation sociale élargie, organisée par un pouvoir politique au service de l’intégration et du renforcement de la nation ». Se définissant comme pouvoir au service de l’intégration et du renforcement de la nation, le RHDP promeut, à cet effet, l’interaction de la croissance économique et de la participation des collectivités culturelles et socio-professionnelles du territoire.

En ce sens, le RHDP chemine dans le sens de l’histoire car la globalisation économique soulève la problématique du renforcement de la Nation et de la construction des solidarités à l’intérieur des Etats. L’enjeu central des États africains, qui sont retardés parce que bien souvent ethniquement fragmentés et désintégrés, est  de construire en priorité l’intégration nationale. Il est de choisir cette voie qui est la médiation et la condition structurelle du développement endogène. Il est de s’émanciper de la dépendance dans l’économie globalisée en évitant les deux illusions mortelles que sont le repli identitaire dans l’ethno-nationalisme et le tout marché dans l’ultra-libéralisme.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*