Loyauté patriotique et loyauté familiale et tribale: quelle différence?  0

La loyauté patriotique est la fidélité de tous les membres de la cité à l’État, à la République et aux lois du droit positif.

La loyauté familiale, tribale et clanique est la fidélité des membre de la cité, à leurs liens lignagers de sang, à leur famille, à leur tribu, à leur clan, et à leurs coutumes au détriment de l'État, de la République et des lois du droit positif.

La loyauté patriotique présuppose que prédomine dans la cité et parmi les classes politiques dirigeantes une conscience de l'intérêt général et un sens de l'État qui transcendent les loyalismes familiaux, tribaux et claniques.
La loyauté patriotique est la fidélité à l'Etat défini comme représentant politique de la société globale, de l'ensemble des citoyens et non pas comme représentant politique d'une communauté ou d'une classe particulière de la cité.

La loyauté patriotique prévaut dans les États-nation c'est-à-dire les États qui ont réussi à réaliser leur intégration nationale et où les membres de la cité se sentent citoyens et se définissent par leur appartenance nationale avant de se définir par leur appartenance ethnique.

La loyauté familiale tribale et clanique prédomine dans les États multi-ethniques intérieurement divisés qui n'ont pas encore réussi à réaliser leur intégration nationale et leur unité politique, où le sentiment et la conscience ethnique dominent le sentiment et la conscience nationale.

Les États-nation où prédomine la loyauté patriotique sont nécessairement économiquement développés et politiquement avancés. Les États où prédomine la loyauté familiale, tribale et clanique sont intérieurement divisés, économiquement sous-développés et politiquement retardés.

Comment passe-t-on de la loyauté familiale, tribale et clanique à la loyauté patriotique ? 

Le loyalisme patriotique comme qualité civique, résulte de la transformation économique et politique qualitative de la société. Il naît du passage de la solidarité mécanique des communautés primordiales, des ethnos, à la solidarité organique des sociétés modernes qui transforme en dèmos, en  peuple, une pluralité d’ethnos venus d’horizons divers. La loyauté patriotique est le produit du changement social et du développement de la société, de sa maturité.

Le passage de la loyauté familiale, tribale et clanique à la loyauté patriotique s’effectue toujours par la modernisation volontariste de la société et par le travail politique d’intégration nationale qui permettent de transformer les infrastructures et les superstructures de la société, de modifier la nature des échanges économiques et sociaux, de changer les représentations mentales et l’ordre des valeurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*