Plate-forme Bédié-Gbagbo : un programme égalitaire de gauche ou un programme ethnonationaliste d’extrême droite ?  0

Quel programme partisan faut-il induire des représentations et des actions politiques des acteurs de la plate forme dite « non idéologique » de l’opposition ivoirienne ?

Quel projet partisan faut-il induire de leurs thématiques, de leurs discours, de leurs éléments de langage, de leur choix, de leurs décisions?

Comme le suggère leur profession de foi commune, le programme de l'axe BÉDIÉ-GBAGBO est de "libérer les terres" prétendument aux mains "d'étrangers", de "protéger la nationalité ivoirienne " prétendument infestée et volée par des "étrangers", de reconquérir l'Etat ivoirien prétendument aux mains des "étrangers".

L'axe Bédié-Gbagbo est obsédé par la figure de l'étranger définie comme corrupteur, spoliateur et comme ennemi public.

LE PROGRAMME de L'AXE BÉDIÉ-GBAGBO EST UN PROGRAMME ETHNO-NATIONALISTE XENOPHOBE D'EXTRÊME DROITE.

Selon Marie-Odette Lorougnon, une des figures emblématiques de l'ethnonationalisme au FPI,  " le plan commun de Ouattara est d'arracher la Cote d'Ivoire aux Ivoiriens". "La Côte d'Ivoire-selon elle- est en train d'échapper aux Ivoiriens".

Selon le titre à la Une d’un des journaux partisan du groupe  « la machine Gbagbo – BÉDIÉ » serait donc « en marche pour sauver la Côte d'Ivoire" soit-disant sous l'emprise et de la tutelle de l'étranger.
LE PROGRAMME BÉDIÉ-GBAGBO EST UN PROGRAMME DE GUERRE CIVILE ET D'ÉPURATION ETHNIQUE. Ce n'est pas le programme de la démocratie, de l'intégration nationale, de l'égalité et de l'émancipation individuelle et collective.

Ce programme de guerre civile et d'épuration ethnique se double D'UN AGENDA CONFLICTUEL D'AFFRONTEMENT ENTRE DEUX COMPLICES ENNEMIS QUI ENTENDENT CAPTURER LE POUVOIR SUPRÊME EN S'ÉVINÇANT RÉCIPROQUEMENT.
Cet affrontement mortifère des agendas se trahit par les dénominations qui donnent l'ascendant à l'un ou l'autre des deux protagonistes selon le locuteur: machine Gbagbo – Bédié selon le FPI ou machine Bédié-Gbagbo selon le PDCI.

CET AGENDA CONFLICTUEL N'EST PAS UN AGENDA D'AFFIRMATION ET DE DEFENSE DES LIBERTES INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES. C'EST UN AGENDA DE DOMINATION, D'EXPROPRIATION, D'ASSERVISSEMENT DU PEUPLE PAR UN POUVOIR LIBERTICIDE.

La mentalité des dirigeants du FPI et du PDCI, leur manière de concevoir l'affrontement politique selon le modèle de la lutte de libération anticolonialiste, mentalité attestée par la gouvernance de Bédié et de Gbagbo permet d'induire l'hypothèse du chaos.

Cette hypothèse rationnelle est corroborée par le modèle historique qui inspire et structure l'imaginaire de l'axe Bédié-Gbagbo: les guerres civiles et les affrontements meurtriers pour le pouvoir qui opposèrent les diverses groupes engagés dans les guerres de libération après le départ du colonisateur.

Comme en témoigne l'histoire, le vainqueur de ces luttes postcoloniales meurtrières pour le pouvoir n'installa pas une démocratie pluraliste mais une autocratie ou une dictature.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*